J ai rencontre le diable

Un agent des services secrets coréens traque le sadique assassin de sa fiancée. Deux ans plus tard, en , il met le monde du cinéma en ébullition avec son dément et violent A Bittersweet Life. Trois ans plus tard, il conquiert le coeur des derniers irréductibles par son déjanté et fantasque Le Bon, La Brute et Le Cinglé. Un auteur est né, il a confirmé et depuis son un style subjuguait. Et bonne nouvelle, I Saw The Devil sortira bien dans nos contrées.

Akmareul boatda

Dire que la Corée du Sud nous a habitué depuis quelques années à des thrillers très violents relève presque du doux euphémisme. Face à face hardcore entre deux immenses acteurs dont un Choi Min-Sik Old Boy habité par son personnage de tueur dérangé et sauvage, et un Byung-hun Lee qui avait déjà tourné avec Kim dans A Bittersweet Life en agent des service secret entreprenant une traque sans merci motivée par la rage du plus redoutable des désirs de vengeance, I Saw the Devil nous pousse loin, très loin, dans nos retranchements.

Le thème de la vengeance est au centre du récit conté par Jee-woon Kim. La question posée ici est la suivante: En apparence seulement car I Saw the Devil montre à quel point la réelle douleur est après. Envoyant valser les conventions, ce petit bijou de tension illustre son propos par un cadre et une photo de toute beauté. Lee Byung-hun, grand démon avant Red 2 et Terminator Genisys oui oui.

Toutefois, il faut bien aussi relever une mécanique un peu répétitive et un goût pour l'excès qui tend à confiner au voyeurisme dans certaines scènes. Un film dur, âpre, mais qui ne laissera personne indifférent quant à sa portée philosophique, le souffle court, comme si le diable en personne vous faisait face. Le mec c'est un putain de robot qui ne ressent pas la douleur! Si ce film était américain on dirait de lui que c'est un thriller banal.

Je préfère de loin Memories of murder.

Tralala Autant Stridy n'a pas mis les formes, autant je suis partiellement d'accord avec lui. J'ai pas trouvé le film irregardable, loin de là, mais pour moi ça reste quand même bien lourdingue au final, et même carrément racoleur dans sa dernière partie la dernière scène avec le tueur, mon dieu La mise en scène fait le taf, mais avec la finesse d'un Panzer qui passerait une porte chez Mimie Mathy. De plus, à la fin du film, même après avoir assouvi sa vengeance, le personnage principale n'a toujours pas réussi à faire son deuil, il est même encore plus triste.

Le seul coté positif de sa vengeance vient du fait qu'il empêche aux meurtriers de tuer d'autres femmes, c'est donc aussi une critique de la police qui est trop lente pour empêcher d'autres crimes. Par ailleurs, le titre du film est bien choisi, chaque personnage du film rencontre de manières différentes le diable! Beau film, bonne réalisation, bon scénario Je ne pense pas avoir vu de scènes aussi violentes dans un film qui ne soit pas d'horreur et c'est vrai que ce n'en est pas un.

Impressionnant de dureté, plusieurs fois on se dit "non, il ne va tout de même pas montrer ça! Par ailleurs c'est excellent et Min-sik Choi est une vraie pointure. J'ai rencontré le grand cinéma.

J'ai rencontré le Diable : critique démoniaque

La cruauté à l'état pur! Dans la lignée des grands films de vengeance "made in corée", voici un des meilleurs exemples de la dernière décennie! D'une brutalité inouïe, ce film sur la bestialité humaine est glacial. Du grand cinéma! Un film qui fait vraiment froid dans le dos! Le problème c'est que ce thriller violent, s'il est purement excellent dans la forme, manque énormément de profondeur dans le fond: Heureusement que la réalisation, brillante à tous points de vue, permet de hausser le niveau de ce thriller, qui n'est au fond qu'un cartoon vive la surenchère ultra-violent et pas très fute-fute, sauvé par le talent et le savoir-faire du cinéaste Kim Jee-woon.

Un film intense, sombre et violent parfois gore.

Synopsis et détails

Clairement il mérite son avertissement. J'ai aimé mais ce n'est pas le meilleur film du réalisateur. Meilleur en version longue. Une turie sans nom. Vu ce soir.

J'ai rencontré le diable

Violent, bien joué, intense, Bravo pour ce film deja Culte!! J'ai trouvé ce film à la fois hilarant sur certaines scènes et à mourir de rire, mais excellent en lui même. Quelle claque!

Une véritable bombe, violente, efficace et sans répit pour le spectateur.. On ressort de ce film eprouvé par les rebondissements et la froideur des actes commis par les 2 protagonistes principaux..

Un grand film où l'on est dégouté, ému, stressé, plongé dans cette horreur. Il faut s'en remettre, pas à cause du gore, qui n'est pas si atroce que ça, non, mais à cause de son histoire tant elle est pesante. D'accord avec toi. Au vu des critiques, j'ai hésité mais je me suis lancé. Certes, le film est très violent et gore mais c'est regardable.

On en est pas un film gore du genre Saw ou Hostel, ou on voit du sang pour du sang.

commentaires

Ici, c'est un thriller. Enormément de rebondissements et on joue beaucoup sur les émotions. Le réalisateur veut nous faire réfléchir sur le thème de la vengeance. Les asiatiques sont vraiment très fort. Merci pour cet excellent moment. Surement l'un des plus beaux films de vengeance! Et le meilleur film Coréen avec Old Boy en attendant de voir Snowpiercer! Une énorme claque! Encore mieux que "The Chaser" qui est pourtant déjà bien exceptionnel.

Des litres de sang! Je trouve que le réalisateur aurait pu en garder quelques cl pour un autre film C'est assez radical comme cinéma Pour public averti. Super Film qui montre ce que 'vengeance " veux dire. Film noirissime et excessivement violent certe, mais cette rencontre avec le diable est aussi superbement mise en scène et plus nihiliste que bien des films à vocation nihiliste.

Il nous calme sur un sujet qu'on a vue vingt milles fois. Le film de vengence ultime! Petit coup de gueule pour la version en France légerement coupé au montage. Ils ont suprimé une scène de sexe bestiale dans la demeure du cannibal. Un vrai chef d'oeuvre! Malgré trois prix à Fantastic'arts, J'ai rencontré le diable n'est nullement fantastique.

zivewurtcan.cf

J'ai rencontré le Diable : critique démoniaque - wajygotukopy.tk

Il est en revanche la claque artistique et stylistique dont le cinéma avait bien besoin Lire notre critique complète sur le site terreurvision! J'ai rencontré Je l'ai vu il y a un peu plus d'un an et ce film est un pur chef-d'oeuvre! Il est juste énorme.

Je l'ai revu hier et là, j'ai vraiment essayé de savoir: Je ne crois pas. Le film est polémique et c'est ce qui en fait un chef-d'oeuvre. Mais pour moi ce film est un DRAME ultime plus qu'un terrifiant thriller assez prévisible à certaines scènes ou un film d'horreur. Pour l'instant, c'est mon film corréen préféré. Dans le fond c'est un film sans surprise, c'est l'histoire classique de l'homme meurtri qui décide d'exercer une vengeance sans limite, au risque de devenir semblable au monstre qu'il pourchasse.

Néanmoins le récit est musclé, et pas dénué d'humour.